{$temp.oBarreOutils.print}
Envoyer par email

L’insertion professionnelle des personnes sourdes ou malentendantes

Créé le 23/01/2018 Mis à jour le 26/06/2018

Les personnes sourdes ou malentendantes peuvent accéder, à de rares exceptions près, à toutes les formations professionnelles, tous les métiers.

Que dit la loi ?

La Loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées est venue poser le principe de l'accessibilité et renforcer les dispositifs pour accompagner les personnes en situation de handicap notamment dans la formation professionnelle et l’emploi.

Article en langue des signes française

Quels interlocuteurs ?

L’accessibilité doit être effective dès l'école, et se poursuivre dans la société tout entière et ainsi dans le monde du travail. La loi réaffirme le droit d’accès au droit commun pour les personnes handicapées.

Pour trouver un emploi ou une formation les personnes sourdes ou malentendantes peuvent être conseillées par des professionnels :

  • en agence Pôle Emploi : pour tous
  • en agence Cap Emploi : pour toute personne possédant une RQTH
  • en Mission Locale : pour les jeunes de 16 à 25 ans avec ou sans RQTH

Une RQTH - reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé - permet de bénéficier d'aides spécifiques (des informations sur le site du Service public).

A noter :
Les jeunes apprentis sourds peuvent demander :

- auprès de la MDPH, une RQTH - reconnaissance de travailleur handicapé - et que soit élaboré un Projet Personnalisé de Scolarisation - PPS

- auprès du rectorat ou du directeur régional de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt, des aménagements pédagogiques après avis de la CDAPH - Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées - (commission décisionnaire de la MDPH).

Quels financements ?

Pour financer une formation on peut demander à Pôle Emploi, à Cap Emploi et à une Mission Locale. On peut également faire appel :

  • à l’AGEFIPH (avec notification RQTH obligatoire)
  • au FIPHFP (pour les fonctionnaires avec notification RQTH)

Tout salarié peut aussi utiliser :

  • le Congé Individuel de Formation – CIF
  • le Compte Personnel de Formation – CPF (ancien Droit Individuel à la formation – DIF)

Des associations ou des structures locales proposent parfois un accompagnement pour trouver un emploi ou une formation.

En savoir plus ?

Accueillir une personne sourde en entreprise
Guide de l'INJS de Paris

Site de l'Agefiph
L'Agefiph a "pour missions de favoriser l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées dans les entreprises privées".

Dossiers et articles qui pourraient vous intéresser