{$temp.oBarreOutils.print}
Envoyer par email

Les Centres d'action médico-sociale précoce (CAMSP)

Créé le 08/03/2018 Mis à jour le 25/10/2018

Les CAMSP sont des structures dédiées à la prise en charge précoce des enfants porteurs de handicaps. La plupart sont polyvalents, c'est-à-dire ouverts à tout type de handicap. D'autres sont spécialisés, certains dans la surdité.

Article en langue des signes française

Les besoins particuliers des enfants sourds et de leurs parents peuvent trouver des réponses dans des structures spécialisées dans l'aide précoce, comme les CAMSP (Centres d'action médico-sociale précoce). La plupart des CAMSP sont polyvalents, c'est-à-dire destinés à accueillir toute situation de handicap, mais certains sont spécialisés, notamment dans la prise en charge des enfants sourds. En 2008, un rapport de la CNSA recensait 306 CAMSP, dont 225 polyvalents, 23 spécialisés dans la déficience auditive, 2 dans la déficience auditive avec troubles associés, et 3 dans la surdi-cécité.

Quel cadre légal ?

Les missions et le cadre d'action des CAMSP sont définis dans l'annexe XXXII bis du décret n° 76-389 du 15 avril 1976. L'article premier expose que les CAMSP "ont pour objet le dépistage, la cure ambulatoire et la rééducation des enfants des premier et deuxième âges qui présentent des déficits sensoriels, moteurs ou mentaux, en vue d'une adaptation sociale et éducative dans leur milieu naturel et avec la participation de celui-ci. Ils exercent des actions préventives spécialisées. Ces centres exercent aussi, soit au cours des consultations soit à domicile, une guidance des familles dans les soins et l'éducation spécialisée requis par l'état de l'enfant".

Les CAMSP doivent être dirigés par un médecin, ou à défaut, comporter un médecin directeur technique, qui assure la coordination technique des actions autour de l'enfant. Le texte précise que le médecin doit, a minima, être entouré de psychologues, rééducateurs (selon les besoins : masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes, psychomotriciens, etc), professionnels de la petite enfance (puéricultrices, éducateurs de jeunes enfants), assistant de service social.

Dans les CAMSP spécialisés dans l'accueil d'enfants sourds, la compétence du médecin en oto-rhino-laryngologie ou audiophonologie doit être attestée.

Les CAMSP en pratique

Les CAMSP sont habilités à prendre en charge les enfants de 0 à 6 ans. En fonction de leur présence sur le territoire, l'accompagnement d'un enfant sourd peut être fait par un CAMSP polyvalent ou par un CAMSP spécialisé.

Dans ce dernier cas, les équipes constituées seront plus à même d'offrir un accompagnement adapté. Consulter en CAMSP ne nécessite pas de démarche particulière auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). En effet, un accès direct est privilégié, permettant aux familles de ne pas être freinées dans cette demande d'aide. Les soins sont pris en charge à 100 % dans le cadre de l'Affection Longue Durée (ALD) dont bénéficient les enfants sourds, et un texte de 2014 fixe les conditions du remboursement intégral des frais de transport pour se rendre sur place.

Trouver un CAMSP

L'ANECAMSP (Association Nationale des Equipes Contribuant à l'Action Médico-Sociale Précoce) recense à ce jour 357 CAMSP, toutes spécialités confondues.

Voir la liste proposée par l'ANECAMSP : http://anecamsp.org/annuaire/