{$temp.oBarreOutils.print}
Envoyer par email

L'AESH et l'AVS

Créé le 14/03/2018 Mis à jour le 05/04/2018

Les enfants en situation de handicap peuvent, sous certaines conditions, bénéficier d'une aide humaine – notifiée par la MDPH - pour les aider dans leur scolarité.

Les missions et activités du personnel chargé de cet accompagnement sont régies par la Circulaire du 3 mai 2017 de l'Education Nationale.

Article en langue des signes française

Le statut

Cette aide humaine peut être apportée par :

  • Les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) qui bénéficient d'un contrat de droit public passé avec l'éducation nationale.
    Pour être embauché comme AESH, le candidat doit être titulaire d'un diplôme professionnel dans le domaine de l'aide à la personne (ou avoir exercé pendant au moins deux ans des fonctions d'aide à l'inclusion scolaire des élèves en situation de handicap).
  • Les agents engagés par contrat aidé (AVS/CUI ou contrat aidé) qui sont embauchés par l'Education nationale sur un contrat aidé accordé par Pôle Emploi. Après deux années d'exercice auprès d'élèves handicapés, ils peuvent postuler pour un poste d'AESH.  
    NB : les contrats aidés sont devenus « parcours emploi compétences ».

Les missions

Les AESH et les AVS/CUI accomplissent les mêmes tâches, ils interviennent pour aider les élèves dans les domaines suivants :

  • Accompagnement et soutien dans les activités d’apprentissage
  • Accompagnement dans les actes de la vie quotidienne
  • Accompagnement à la vie sociale et relationnelle

Les différents modes d’intervention

  • Les AESH ou AVS ayant une fonction collective : aide à une équipe d’école ou d’établissement accueillant plusieurs jeunes handicapés dans le cadre d’un dispositif collectif tel qu’une Unité Locale d'Inclusion Scolaire (ULIS).
  • Les AESH ou AVS ayant une fonction individuelle : aide à l’accueil et à l’inclusion individualisés d’élèves handicapés.
  • Les AESH ou AVS ayant une fonction d'aide mutualisée : réponse aux besoins d'accompagnement d'élèves qui ne requièrent pas une attention soutenue et continue, aide à plusieurs élèves handicapés simultanément.

La demande de cette aide humaine

C'est dans le cadre du Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) que les parents peuvent demander l'intervention d'un Auxiliaire de Vie Scolaire (AVS) ou Accompagnant des Elèves en Situation de Handicap (AESH). Cette demande est adressée alors à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). C'est ensuite la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) qui peut décider de notifier l'intervention d'un Auxiliaire de Vie Scolaire (AVS) ou Accompagnant des Elèves en Situation de Handicap (AESH).

Cette commission précise également le mode d'intervention attribué (individuel, mutualisé ou collectif), définit des domaines d’activités ainsi que le nombre d'heures allouées.

C'est enfin au rectorat de répartir des personnels embauchés auprès des enfants pour lesquels une notification a été prononcée.

La Circulaire du 3 mai 2017

Missions et activités des personnels chargés de l'accompagnement des élèves en situation de handicap

La circulaire