{$temp.oBarreOutils.print}
Envoyer par email

Le métier de codeur LPC

Créé le 27/02/2018 Mis à jour le 05/04/2018

Le code LPC, ou langue française parlée complétée, permet de transmettre au mieux un message oral en optimisant la lecture labiale.

Un codeur LPC est un professionnel formé en 3 ans après le baccalauréat, qui peut intervenir dans de nombreuses circonstances où évoluent des personnes sourdes ou malentendantes.

Article en langue des signes française

A ce jour, deux universités françaises proposent une licence professionnelle de codeur en langue française parlée complétée : l'université Lyon 1 et l'université Paris VI.

Elles dispensent une formation à la fois théorique et pratique pour former chaque année une soixantaine de codeurs LPC.

Le rôle du codeur LPC

Le rôle du codeur LPC est de faciliter une situation de communication entre une personne sourde initiée au code LPC et une autre personne. Le cas le plus typique et le plus fréquent est celui de l'enfant sourd en situation scolaire. Pour que le message de l'enseignant soit transmis au mieux à l'enfant sourd, le recours d'un codeur LPC est précieux. Son travail va consister à répéter fidèlement ce qui est dit par le maître ou la maîtresse, en associant à chaque son la clé LPC correspondante. Pour éviter une interférence sonore nuisible, le codeur LPC articule les mots sans les vocaliser. Il peut arriver aussi, au-delà d'une restitution fidèle du message, que le codeur LPC enrichisse le message ou l'adapte à la compréhension de l'enfant.

Il n'y a pas qu'à l'école que l'intervention du codeur LPC est possible : réunions, conférences, etc. Aussi, des adultes sourds peuvent tirer profit de son intervention. Par ailleurs, la loi sur le handicap du 11 février 2005 cite le recours au code LPC comme pouvant faire partie des dispositifs de communication adaptés que sont invités à mettre en oeuvre les services publics pour être accessibles aux personnes sourdes.

Comment faire appel à un codeur LPC ?

Des associations locales proposent des prestations de code LPC. Pour en savoir plus, il est possible de contacter l'Association pour la promotion et le développement de la Langue Parlée Complétée (ALPC). L'intervention du codeur LPC a évidemment un coût, et celui-ci peut être financé par la Prestation de Compensation du Handicap (PCH), au titre des aides humaines. C'est donc en établissant une demande auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) qu'une prise en charge du coût peut être obtenue.

Pour en savoir plus, consulter le dossier Surdi Info consacré aux démarches liées au handicap.

Les équipes pluridisciplinaires des établissements et services médico-sociaux, notamment des SSEFS (ou SSEFIS) peuvent comprendre des codeurs LPC. Dans ce cas, l'intervention du codeur LPC est prise en charge par l'assurance maladie dans le cadre de la notification pour le service.