{$temp.oBarreOutils.print}
Envoyer par email

Qu'est-ce que la langue française parlée complétée (LfPC) ?

Créé le 17/01/2018 Mis à jour le 05/04/2018

La Langue française Parlée Complétée (LPC) repose sur un code manuel visuel. Son but est de favoriser la compréhension de la parole, en associant à celle-ci des mouvements de mains (des clés). Ainsi, il s'agit de compléter la langue (française, par exemple) pour qu'elle soit perçue finement, malgré une défaillance de l'audition.

Article en langue des signes française

La Langue française Parlée Complétée, c'est la langue française rendue accessible aux enfants, jeunes et adultes sourds. Elle utilise un code manuel visuel qui permet de différencier les divers sons de la langue française ainsi que les confusions liées à la lecture sur les lèvres (ou lecture labiale). Par exemple : pa/ba/ma se lisent de façon identique sur les lèvres.
 
La LfPC transpose la langue parlée sonore en langue parlée visuelle, comme l'écriture Braille pour les personnes aveugles transpose la langue écrite visuelle en langue écrite tactile.
 
La LfPC permet aux personnes sourdes de recevoir plus confortablement - dans toutes les circonstances de la vie - le français oral dans toute sa précision, y compris lorsque l'appareil auditif ou l'implant cochléaire est moins efficace, comme dans les situations bruyantes (discussions familiales, réunions, fonds bruyant ou musical, etc). ou lorsque l'appareil auditif ou implant cochléaire est éteint (la nuit, pendant la toilette) ou en panne.

 

Pourquoi le code LPC ?

En rendant visibles tous les sons, ainsi que tous les mots de la langue française, le code LPC est un outil qui permet au jeune sourd d'acquérir une langue française de qualité. Plus grand, ce code lui permettra de recevoir des messages longs et complexes avec plus de facilité et moins de fatigue (lycée, faculté, conférences, etc).

Les clés du code LPC

La personne qui parle (autrement dit l'émetteur ou locuteur) utilise par ailleurs un complément manuel : il s'agit d'accompagner la parole de gestes effectués autour du visage à l'aide de la main.
 
Le code LPC comprend 5 positions, au niveau du visage, qui codent les voyelles, et 8 configurations digitales qui codent les consonnes : voir le schéma ci-dessous, diffusé avec l'aimable autorisation de l'association ALPC).
 
En associant une consonne et une voyelle, on obtient alors une syllabe LPC ou clé LPC, que la personne sourde (le récepteur) reçoit, ce qui lui permet d'identifier les mots, les phrases, etc.

 

Auteur : Association ALPC

Dossiers et articles qui pourraient vous intéresser