{$temp.oBarreOutils.print}
Envoyer par email

Aller au musée

Créé le 17/01/2018 Mis à jour le 10/04/2018

Profiter pleinement d'un musée et d’une visite guidée en étant sourd ou malentendant, c'est possible.

Tous les ERP - Etablissements recevant du public, doivent se mettre à l'heure de l'accessibilité.

Petit tour des moyens qui peuvent rendre un musée accessible.

Article en langue des signes française

Pour les personnes appareillées

Plusieurs technologies permettent, si les musées en sont équipés, que le son de la voix du guide conférencier soit transmis directement à l'appareil auditif, permettant un meilleur confort d'écoute.

La boucle magnétique est une possibilité fréquente. Attention votre appareil doit être équipé d'une position T pour en bénéficier.

Les salles peuvent aussi être équipées d'un système FM, les ondes sont alors transmises sur des fréquences radio ou d'un système infrarouge. Dans ce cas, les organisateurs vous fourniront un récepteur individuel le temps de la visite.

Il existe des casques d’amplification sonore pour les personnes ayant une faible perte auditive (appareillées ou non). Ces casques, peuvent être associés/couplés à une boucle magnétique s’ils sont équipés d’une position T.

Des visites adaptées

Les espaces d’exposition présentent des vidéos qui sont de plus en plus souvent sous-titrés en français. Ces vidéos sont parfois également traduites en langue des signes française (LSF).

Les musées peuvent organiser des visites guidées adaptées :  

  • en lecture labiale, réalisée par un médiateur formé et sensibilisé à la surdité et aux techniques de diction (souvent en complément de l’utilisation d’un audioguide ou d’une BIM)
  • en LPC - Langue française Parlée Complétée - réalisée par un guide conférencier en présence d’un codeur LPC

Pour les personnes utilisant la Langue des signes française (LSF) ?

De nombreux musées proposent des visites bilingues (Français/Langue des Signes Française) pour les personnes sourdes signantes. Le guide conférencier entendant est alors accompagné d’un(e) interprète Français-LSF lors de la visite. Les visites peuvent également être assurées par un guide conférencier(e) sourd(e).

Certains musées mettent également à disposition du public sourd ou malentendant des visioguides en LSF. Ce dispositif individuel est un boitier comportant un écran sur lequel est affiché des explications et des commentaires d’œuvres filmés en langue des signes française.

S’informer sur les musées accessibles

Certains sites web se sont développés localement ou régionalement pour permettre aux personnes sourdes et malentendantes d'identifier les musées et les visites adaptés à leur déficience auditive.

La plupart des musées mettent à disposition du public sourd et malentendant une adresse email et parfois un numéro de téléphone (SMS) pour toute demande d’informations. N’hésitez pas à les contacter.

Comment se repérer ?

Des pictogrammes permettent d’identifier les musées et les visites accessibles aux personnes sourdes et malentendantes.

Idée : aligner les 3 pictogrammes et au passage de la souris affichage de l’explication.

Oreille barrée – Oreille barrée avec position T – Oreille barrée avec les mains pour la LSF

Explication 1 :  Le musée dispose d'un moyen technique pour se rendre accessible à une personne ayant une déficience auditive sans préciser le "moyen".

Explication 2 : Le musée dispose d'une boucle magnétique pour se rendre accessible à une personne ayant une déficience auditive.

Explication 3 :  Le musée est accessible pour les personnes pratiquant la Langue des signes (LSF).

Pour plus de renseignements vous pouvez consulter le site du Ministère de la culture.

Des ressources

La BIM en questions : tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la boucle à induction magnétique sans jamais oser le demander Brochure du ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie et du ministère du Logement, de l'Egalité des territoires et de la Ruralité

Culture et handicap : guide pratique de l’accessibilité du Ministère de la Culture et de la Communication

L'association Cémaforre Pôle Européen de l'accessibilité culturelle