{$temp.oBarreOutils.print}
Envoyer par email

Les chiffres de la surdité et de la perte d'audition

Créé le 27/02/2018 Mis à jour le 22/05/2018

Il n'est pas toujours évident de pouvoir trouver des données chiffrées concernant les personnes sourdes et malentendantes.

Surdi Info répertorie ici pour vous les données avancées dans différentes études et synthèses.

Article en langue des signes française

Une estimation mondiale

Au niveau mondial, l'Organisation Mondiale de la Santé estime à 360 millions de personnes dans le monde qui seraient touchée d'une déficience auditive « incapacitante ».
(La déficience auditive incapacitante correspond à une perte d’audition supérieure à 40dB dans la meilleure oreille chez l’adulte et supérieure à 30dB dans la meilleure oreille chez l’enfant.)
Source : http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs300/fr

Des données américaines sont à consulter sur le site du National Institute on Deafness and Other Communication Disorders (NIDCD) : https://www.nidcd.nih.gov/health/statistics/Pages/quick.aspx?nav=tw

Des données françaises

Les études de la DREES

2007

L'étude de la DREES publiée en 2007 fait le point sur le handicap auditif en France dans le cadre de l'enquête Handicaps, incapacités, dépendance (1998-1999).
Cette étude met en avant le chiffre de 5 182 000 personnes avec un handicap auditif, dont 303 000 ayant une déficience auditive profonde ou totale.
L'ensemble de l'enquête est téléchargeable sur le site de la DREES : http://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/etudes-et-resultats/article/le-handicap-auditif-en-france-apports-de-l-enquete-handicaps-incapacites

2010

En 2010, est parue une étude sur l'état de santé de la population en France. Cette étude a elle aussi été coordonnée par la DREES. Elle est accessible sur son site : http://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/etat_sante_2009-2010.pdf


Extrait qui concerne la perte d'audition :
«  Les difficultés d’audition sont globalement moins fréquentes que les gênes visuelles mais restent pour autant non négligeables, y compris parmi les moins de 45 ans : 11 % des personnes de 18 ans et plus déclarent des difficultés à entendre ce qui se dit dans une conversation. Ces gênes s’accroissent avec l’âge, atteignant une personne sur deux parmi les plus de 85 ans (graphique 6). Contrairement aux autres types de difficultés, les hommes déclarent des gênes plus souvent que les femmes : 13 % des hommes de plus de 18 ans ont des difficultés pour entendre contre 9 % des femmes [...].
Les gênes auditives sont généralement peu corrigées et seulement 19 % des personnes déclarant présenter des troubles de l’audition ont un appareil auditif. Ce taux est de 25 % chez les 65-84 ans et atteint 34 % chez les plus de 85 ans. Par ailleurs, les gênes auditives sont mal corrigées, comparativement aux gênes visuelles, et ce quel que soit l’âge. Un peu moins de 60 % des corrections sont ainsi déclarées efficaces (39 % chez les plus de 85 ans). »

2014

En février 2014, la DREES a publié un dossier Solidarité et Santé, intitulé « Vivre avec des difficultés d'audition » et se base sur l'enquête Handicap Santé de 2008.
L'enquête donne des données sur les répercussions sur les activités quotidiennes, l'insertion, et la participation sociale, pour y accéder :
http://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/les-dossiers-de-la-drees/dossiers-solidarite-et-sante/article/vivre-avec-des-difficultes-d-audition

Quelques données à noter :

  • 10 millions de personnes ont des problèmes d'audition soit 16 % de la population française
  • Pour 5,4 millions de ces personnes, il y a des répercussions sur la vie quotidienne soit 8,6 % de la population française
  • Après 50 ans, une personne sur trois ont des difficultés auditives, et plus d'une sur deux après 80 ans.

Le plan gouvernemental en faveur des personnes sourdes et malentendantes

Le 10 février 2010, le secrétariat d'état chargé de la famille et de la solidarité publiait le plan en faveur des personnes sourdes et malentendantes.

Il y est noté différents points chiffrés :

  • un enfant sur 1000 naît avec une déficience auditive ou est dépisté avant deux ans soit 700 enfants par an
  • 6,6 % de la population française (4,09 millions de personnes) souffrent d'un déficit auditif, dont 88 % sont devenus sourds au cours de leur vie
  • 483 000 personnes avec une déficience auditive profonde ou sévère
  • 600 000 malentendants portent un appareil auditif
  • 80 000 utilisent la LSF

Le plan est accessible sur le site de la CNSA : http://www.cnsa.fr/parcours-de-vie/plans-de-sante-publique/plan-2010-2012-en-faveur-des-personnes-sourdes-ou-malentendantes

Des données thématiques

Une enquête a été menée par l'Inpes : le baromètre Santé Sourds et Malentendants, "réalisé en 2011 par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) en partenariat avec la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Cette étude est une déclinaison du Baromètre santé 2010 (1) qui interroge les perceptions et les comportements liés à la santé de la population résidant en France métropolitaine."
Des premiers résultats avaient été publiés dès 2013, et sont accessibles sur le site de l'INPES : http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1505.pdf
En décembre 2015, l'ensemble des données de cette enquête dédiée à la santé ont été publié dans un ouvrage.