{$temp.oBarreOutils.print}
Envoyer par email

Les différentes prothèses par conduction aérienne

Créé le 14/03/2018 Mis à jour le 25/10/2018

Il existe trois grandes familles d’appareils auditifs en conduction aérienne.

Article en langue des signes française

Les appareils dits "contours d'oreille"

Une coque en plastique, qui est placée derrière l’oreille, contient principalement le microphone, les piles, et l’écouteur (haut-parleur). Ce dernier est relié au conduit auditif par un embout, sorte de tuyau qui transporte le son. Souvent utilisées, ces prothèses ont pour avantages la puissance d’amplification, la solidité et la facilité de manipulation.

Les appareils dits "à écouteurs déportés"

Là encore, une coque en plastique se place derrière l’oreille, mais elle est plus petite, car elle ne contient pas l’écouteur qui est placé directement dans le conduit auditif. Plus discrets que les « contours d’oreille », ces appareils sont toutefois moins puissants, et ne conviennent pas à toutes les surdités.

Les appareils dits "intra-auriculaires"

Ce sont les appareils les plus compacts, puisqu’ils s’insèrent dans le pavillon de l’oreille. Certains épousent la forme de la conque, d’autres – encore plus petits – se glissent dans le conduit auditif. Ces appareils sont moins puissants que les « contours d’oreille » et les appareils à écouteurs déportés.

C’est l’audioprothésiste qui présente des appareils adaptés au besoin de chacun.