{$temp.oBarreOutils.print}
Envoyer par email

Qu'est-ce que le sous-titrage ?

Créé le 13/03/2018 Mis à jour le 24/04/2018

Le sous-titrage est une technologie ancienne qui permet de rendre accessible un contenu audiovisuel aux personnes sourdes et malentendantes. Tous les supports de diffusion se prêtent à cette technologie : télévision, cinéma, DVD, web, etc. Il faut souligner que le sous-titrage adapté précisément aux sourds et malentendants et plus riche que le sous-titrage d'un programme en langue étrangère, en ce qu'il intègre les éléments d'ambiance sonore.

Article en langue des signes française

Qu'est-ce que le sous-titrage ?

Le sous-titrage est une technique qui existe depuis longtemps et qui est utilisée par des millions de personnes à travers le monde, soit pour la traduction des versions originales de documents audiovisuels, soit pour l'affichage textuel complémentaire de contenus sonores ou énoncés.

Le sous-titrage est une technique qui peut s'appliquer à tout contenu audiovisuel, quel que soit son mode de diffusion : télévision, cinéma, web...

Sous-titrage : les principes

La réalisation de sous-titrage est une technique professionnelle qui intègre différentes contraintes : dialogues et bruits environnants, rapidité de lecture, affichage à l'écran, etc. De ce fait, la retranscription écrite peut parfois différer de l'oral. Mais le sens ne doit jamais être trahi, et le sous-titrage respecte de manière aussi fidèle que possible le registre ou niveau de langue, les onomatopées, l'ambiance sonore, etc.

Des informations complémentaires, telles que la couleur ou le positionnement du texte sur l’image, leur sont généralement associées afin de permettre l’identification des différents interlocuteurs et de faciliter ainsi la compréhension du programme par le téléspectateur.

Sourds et malentendants : un sous-titrage spécifique

Si un sous-titrage prévu pour traduire une langue étrangère peut constituer un élément d'accessibilité en direction des personnes sourdes et malentendantes, il sera néanmoins incomplet au regard des besoins spécifiques de ces publics. En effet, l'ambiance sonore ou des bruits significatifs (coup de feu, porte qui claque, etc.) qui n'échappent pas à un entendant quelle que soit sa langue, méritent d'être transcrits par un sous-titrage visant spécifiquement l'accessibilité aux personnes sourdes et malentendantes.

Ainsi, les sous-titres à destination des personnes sourdes ou malentendantes vont intégrer une retranscription écrite des dialogues, mais également de tout élément sonore signifiant du programme. Il pourra comprendre toute annotation susceptible d'offrir une accessibilité complète. L'appui sur un code couleur fournit ainsi de précieuses indications.

Un code couleur

Les sous-titres sont conventionnellement codés par un système de couleurs différentes permettant d'identifier le type de contenus auxquels ils renvoient.

Sous-titre blanc : parole d'un locuteur visible à l’écran (même partiellement)

Sous-titre jaune : parole d'un locuteur non visible à l’écran (hors champ)

Sous-titre rouge : indications sonores Sous-titre magenta : indications musicales et paroles des chansons

Sous-titre cyan : pensées d’un personnage ou d’un narrateur dans une fiction, commentaires en voix hors champ dans les reportages ou les documentaires

Sous-titre vert : pour indiquer l’emploi d’une langue étrangère par un locuteur

Au-delà de ce code conventionnel, des variations peuvent exister (en fonction des producteurs du sous-titrage, de la chaîne, etc.), notamment quant à l'emplacement des sous-titres.